Depuis le 14 novembre, le distributeur d’électricité, Enedis, lance différentes expérimentations sur le territoire français en matière de flexibilités sur les réseaux Haute Tension HTA. En région Auvergne-Rhône-Alpes, le département du Cantal est ciblé : il nécessite d’activer des flexibilités « en réactif ». C’est l’un des volets du projet Reflex#Cantal. RDV le 16 décembre pour en savoir plus et échanger avec les acteurs du projet. 

Depuis plusieurs années, la production photovoltaïque dans le Cantal augmente progressivement. Ce développement important sur les réseaux de distribution d’électricité principalement ruraux (où la consommation est faible et les réseaux sont longs) crée des contraintes en tension haute sur près d’un quart des départs de lignes électriques Haute Tension du département.

 

Dans ce contexte, le projet Reflex#Cantal lancé par Enedis a pour objectif d’innover et tester des solutions alternatives au renforcement des réseaux électriques, en développant notamment les mécanismes de flexibilités locales. Ces flexibilités devront porter sur l’absorption de puissance réactive et seront testées sur quelques départs HTA identifiés sur les 5 zones suivantes : Moussages, Saint-Cernin, Leynhac, Saint-Poncy, Valuejols. L’estimation du besoin par sous-zone est de 0.5MVar minimum. Les acteurs de flexibilité ont jusqu’en décembre pour manifester leur intérêt via une plateforme dédiée, mise en ligne le 14 novembre. Cette étape contribuera à affiner et cadrer le cahier des charges de l’appel d’offres qui sera lancé en avril 2020, à la suite duquel les participants à l’expérimentation seront retenus.

 

L’un des objectifs du projet Reflex#Cantal sera de définir le cadre économique et réglementaire lié à l’activation de ces solutions de flexibilité. Le projet sera mené en collaboration avec les producteurs, les acteurs de flexibilité, les collectivités locales et les acteurs de l’écosystème énergie et transition énergétique afin de sensibiliser aux enjeux de la Transition Energétique et de permettre à chaque partie prenante de s’impliquer dans ce projet innovant favorisant l’intégration de la production solaire photovoltaïque au réseau de distribution d’électricité. En effet, au-delà des mécanismes de flexibilité, le 2ème volet du projet concerne l’expérimentation de nouveaux réglages au niveau de l’installation de production. Les acteurs de l’écosystème régional, le syndicat AURA Digital Solaire, le pôle de compétitivité Tenerrdis et l’Institut Smart Grids se mobilisent déjà pour que les acteurs régionaux se placent en précurseurs de ce type d’initiatives.

Vous souhaitez davantage d’informations sur le projet ?

> La feuille de route Enedis sur les flexibilités locales (communiquée le 6/11) :
www.enedis.fr/consultation-flexibilites 👈

> Plateforme de Recensement d’Intérêt en flexibilités (ouverte depuis le 14/11) :
https://flexibilites-enedis.fr/👈.

> Laura BEKRI, chef de projet Reflex#Cantal
📧 laura.bekri@enedis-grdf.fr  – 📞 +33 4 72 16 46 93

Conférence téléphonique le 16 décembre de 14h à 16h 📅

En région Auvergne-Rhône-Alpes, soyons acteurs des flexibilités locales. L’Institut Smart Grids, Tenerrdis, AURA Digital Solaire et Enedis vous convient à une conférence téléphonique d’informations et d’échanges

Inscrivez-vous ici : doodle.com/poll/a4pk8pet6wrcebuv 👈

📢 Pour suivre la conférence le Jour J cliquez ici : http://bit.ly/2QZZmof 👈
ID de réunion : 454 401 934 – Mot de passe : 025487